Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



L'école numérique
Adieu le tableau à craie, place au tableau numérique ! 17 Février 2010

Le gouvernement semble être prêt à débloquer des cents et des milles pour faire entrer l'école dans "l'école du IIIème millénaire". kesako ? La France est au dessus de la moyenne en terme d'équipement informatique dans les écoles et les collèges (12 ordinateurs pour 100 élèves) mais personne ne semble utiliser ce matériel.

Pour ma part, je pense qu'il y a deux débats à cela. Le premier concerne l'argent : pourquoi autant en temps de crise, d'autant plus que l'argent va être puisé sur le montant du grand emprunt ?
Mais aussi, et c'est ce dont je préfèrerais parler : est-ce vraiment nécessaire de posséder des ordinateurs pour pouvoir apprendre ?

On ne s'est jamais servis d'ordinateurs à l'école, et... on ne s'en porte pas plus mal. Mon expérience personnelle me prouve même le contraire : on apprend mieux quand on recopie ce qu'il y a au tableau que quand on regarde un écran, puisque l'on est plus actif.

En effet, il n'y a que depuis que je suis à l'université que j'assiste à des cours faits avec Power Point (= des diaporamas projetés sur un écran). L'idée n'est pourtant pas mauvaise : le professeur fait son cours une bonne fois pour toutes sur son ordinateur et le montre à ses classes, plutôt que de tout écrire à la craie pour une première, effacer, recommencer pour sa seconde classe et ainsi de suite chaque année. C'est d'ailleurs utile pour montrer des graphiques.
Seulement, les profs deviennent des robots qui lisent leurs slides bêtement, on ne comprend plus grand chose, et eux-non plus le plus souvent ! Ils découvrent en même temps que nous le powerpoint qu'ils ont écrit 3 ans plus tôt. De notre côté ce n'est pas mieux : on sait que les cours sont sur internet donc on ne prend pas de notes, c'est à peine si l'on vient avec un stylo en cours. Résultat, on s'endort.

D'autre part, si l'on n'écrit plus... on ne sait plus écrire correctement. Le cerveau mémorise l'orthographe des mots parce qu'il y a eu un geste fait avec un stylo, il ne le fait plus lorsqu'il tape sur un clavier.

Bref, pas trop trop grave de dormir à l'université si l'on a les bases, mais si les bases deviennent mauvaises...

tableau numérique

Ceci dit, je n'avais jamais vu de tableau numérique avant ! Ça peut être mieux qu'un tableau à craie tout poussiéreux qui donne le cancer aux maîtresses.

Donnez votre avis !

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.