Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



Elections du PS
Snif, ma pauvre petite Ségo. 22 Novembre 2008

Ça y est, après "Martine à la ferme" et "Martine à la pêche", on a droit à "Martine au parti socialiste". Oui, Martine doit avoir la pêche, et plus que jamais on aura envie de dire "Martine, la ferme". Jeu de mots, Ramucho ! Olé !

Mis à part mes blagues vaseuses, je suis un peu triste pour ma petite Ségo ; tout le monde s'est ligué contre elle, ce n'est pas gentil gentil... Ma petite bombe humaine qui aurait fait implosé le PS ne sera pas élue, à moins que notre chère Martine accepte un nouveau vote.

Si le vaudeville qui s'est joué sous nos yeux pendant 2 semaines a vu notre petite Martine triompher sans gloire, je pense que cela va sonner le glas de la carrière politique de Ségo. Elle a appris à ses dépends que "Martine la petite fouine" rime mieux que fraternité avec éternité. Et parce que tout le monde veut sa tête. Et peut-être plus à gauche qu'à droite d'ailleurs, où ses inepties font plus rire qu'autre chose.

Les militants continuent de bien l'aimer, mais les politiciens ont la dent dure et Ségo ne pourra pas tenir tête longtemps aux brigades de la rose rouge. Martine a du sang sur les mains mais ça ne l'empêche pas de sourire pour faire chic. Je vous le dis, c'est bientôt fini. Adieu les blagues comme "on va vendre le siège du parti pour ne plus faire payer les militants" à 2 jours des élections.

P.S : le nombre 42 (voix d'écart) va-t-il faire de nouveaux admirateurs ?

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.