Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



Zombiisme
L'essayer c'est mortel 15 Novembre 2014

Alerte ! Alerte ! Un nouveau mal est en train de se répandre. Il touche principalement les 25-35 ans et se propage maintenant dans les grandes villes.
Cause : la vie est un long fleuve tranquille. Trop tranquille.
Symptomes : vous parlez de changer de boulot, de quitter Paris pour vous installer en province, voire au Canada pour les cas les plus graves. Vous aimeriez avoir plus d'amis alors que vous sortez tous les soirs. Vous regardez des vidéos TED et lisez des articles de blog sur le bonheur.
Résultat : vous vivez une traversée du désert mais sous la pluie, votre vie est à n'y plus rien comprendre.
Remède : à déterminer.

Que s'est il passé ? Comment cette épidémie s'est développée ? Comment la combattre ?

Là où tout a commencé

Vous vivez vos dernières années d'étudiant. Vous enchaînez stages à l'étranger ou échanges erasmus. Chaque année il faut refaire sa valise, arriver dans un pays sans aucune attache. Et vous revenez la tête pleine de souvenirs.

Les études finies vous trouvez un travail en France. Vous êtes content de vous poser, de vivre dans le pays de votre langue maternelle, de savoir que votre temps n'est plus compté (visa de 6 mois, ...).
Vous allez pouvoir voir à long terme, la vie peut commencer !

La spirale

C'est le début des soirées entre amis où vous parlez de comment ça va le travail, de voyages et de comment c'était tellement mieux qu'en France.

Les médecins sont formels : aujourd'hui, comme tant d'autres, votre vie patine. Tennis le samedi, marché le dimanche, ciné et soirées. Tout va bien mais globalement vous faites du sur place : penser à changer de boulot ou d'appart occupe tout votre esprit. Le maux des années 2000, c'est l'envie de tout, l'envie de rien.

Les semaines sont pleines mais les années sont vides.

Thomas Jannaud

Les rêves de découverte du monde et de liberté ne reprennent le dessus que 1 ou 2 semaines par an. Vous êtes un zombie.

Action !

Après des années d'immobilisme, il est temps de reprendre sa vie en main. C'est dur, mais si on ne bouge pas tout de suite, c'est 2, 5, 10 ans de vie en moins. Pffouit ! Envolés.
Aller hop, on ravale le filet de bave de 3 mètres de long qui coule de notre bouche ouverte depuis des années, dernier symbole de notre abrutissement.

Quand on n'a pas d'objectif, on erre dans la vie comme une bouteille à la mer qui se fait emporter par les flots malgré elle.

Il faut trouver la voie

Didi, le lotus bleu

Une vie sans but, c'est triste. A l'étranger, c'est de s'intégrer, d'être bilingue, de profiter un max du pays. Ici, en France, ces buts sont déjà "atteints" ; reste à penser à sa carrière ou à être heureux en couple et construire une famille par exemple. Pas très fun, surtout pour les célibataires.

Il y a encore quelques mois je croyais qu'aller à l'étranger était donc le seul "remède" et je vois aujourd'hui 5 de mes amis s'expatrier. J'attends leurs retours avec impatience !

Ça fait toujours partie de mes plans pour avoir une vie bien remplie, mais après mûre réflexion je ne crois pas que ce soit la solution à tout, sauf si vous êtes un ancien nazi de la 2nde guerre mondiale.

Il faut aussi chercher à l'intérieur. La solution est peut être déjà entre vos mains. Pour ma part aujourd'hui je continue ma petite entreprise commencée il y a 3 mois. L'exploration du monde reprendra demain ! Après, j'ai envie de me consacrer à l'écologie. Chaque chose en son temps. Le déclic viendra, mais il faut prendre la pilule rouge.

J'allais conclure que le principal est d'avancer mais cet article suggère peut être que c'est aussi de savoir où l'on va ?
N'hésitez pas en commentaires à partager vos impressions et vos expériences !

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.