Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



Repas au quotidien
S'alimenter autrement 09 Mai 2009

Comme je le disais précédemment, je n'ai que très peu de temps et je suis donc plus ou moins contraint à aller au restaurant midi ET soir. Heureusement, le Japon est le pays le plus fonctionnel qui soit à ce niveau : c'est pas cher et on mange très vite, et très équilibré. Parfait pour les gens qui n'ont pas le temps de faire les courses et de cuisiner, et qui ne veulent pas passer un dîner en tête-à-tête avec leur carafe. Bref, le pays du fast-food par excellence. Qui l'eût cru !

J'en ai à chaque fois pour 800 yens environ (moins de 6 euros) et je mange en 5 minutes montre en main. Comptez combien de temps vous faites la queue à Mac Do pour comparer.

En gros, on arrive, les serveurs nous disent "irashaïmasé" trois ou quatre fois chacun, on s'asseoit, on choisit la photo qui nous plait le plus dans le menu, et 20 secondes plus tard on a notre plat. Comment est-ce possible ? La plupart des plats sont des choses qui se préparent dans de grosses marmites, et donc ils nous versent une louche et c'est prêt. Au menu : curry de poulet, bouillon de bœuf/porc et de légumes, ou gyudon (porc sur du riz) pour les plats chauds.

Il y a aussi des brochettes de poulet mais dans les restaurants un peu plus "chics" seulement, et elles se dégustent en guise d'apéro. Bien mal m'en a pris quand j'ai voulu aller en manger avec Gilles (le pote de ma classe qui fait un stage comme moi à la SG) et que l'on n'a commandé que ça. Bim, 2500 yens. En plus les brochettes étaient très sèches et trop salées. Pour les autres clients elles dégoulinaient d'une délicieuse sauce. J'ai demandé pourquoi au moment de payer et on m'a dit "tu as commandé des shio yakitori (shio = sel). Eux ils ont demandé des talé yakitori (= yakitori à la sauce)". J'avais pourtant juste dit "yakitori", ne connaissant ni les mots "shio" et "talé", mais bon, tant pis ! ^^

sushi bar

Pour les plats froids, il y a juste à côté de chez moi un bar à sushis où je mange presque 5 fois par semaine ! :) C'est un excellent endroit pour qui n'aime pas attendre : des assiettes de sushis défilent devant nous, et on se sert. A la fin du repas, on se lève, un serveur vient compter le nombre d'assiettes que l'on a prises, et on paye (2 sushis = 100 yens = 70 centimes !).

Les sushis, c'est 3-4 cm de riz, une fine tranche de poisson dessus, et entre les deux du wazabi malicieusement dissimulé.
J'aurai mangé dans ce bar une dizaine de poissons différents et tenez vous bien... des sushis de poulpe. Il fallait bien que j'essaye ! 4 cm de riz, avec dessus 3 cm de tête de poulpe et ses 6 * 4 cm de tentacules. J'ai quand même réédité l'exploit. Verdict : ça croque un peu.

Chose courante ici, quand on a finit, on prend le ticket qui est sur notre table, on le présente à la caisse et on paye en cash (je n'ai encore jamais vu une seule CB). Encore une manière de gagner du temps.

resto tout seul japon

Autre chose très courante, la plupart des restaurants sont agencés de cette manière (cf photo) : on se tient face aux "cuisines" et on nous apporte ce qu'on veut, et comme ça on n'a pas l'air bête quand on mange tout seul. Il n'y a souvent qu'une seule grande table en forme de "cactus" (ou U), avec les gens = les épines, tournés vers l'intérieur et les serveurs = la sève. Ils circulent dans le cactus.
Et aussi, il y a tout à portée du client : baguettes, serviettes, sauce soja (qui donne du goût au poisson cru, sinon pas de goût !), ... Dans le sushi bar, regardez bien et vous verrez même un petit robinet : on a chacun un pot avec du thé vert en poudre, on en met une cuillerée dans notre tasse, puis on ajoute de l'eau chaude nous même. omoshiroiiii !

Le midi, on prend des "bento" à emporter : une sorte de plateau repas qui se vendent en masse, avec un peu de riz, de gingembre, de légumes, de viande, et de poisson. On mange là encore assis tout sel, mais cette fois devant notre ordi au bureau, et ça pue bien la bouffe. Mais c'est mieux que sandwich tous les midis comme à Londres.

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.