Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



Bruxelles
Un week-end dans la capitale européenne 28 Octobre 2009

Je suis parti en week end avec Kunié à Bruxelles, visiter cette capitale qui nous était inconnue. Et nous n'avons pas été déçus ! Si vous n'avez pas trop d'idée quant à l'itinéraire à choisir, voici notre programme :

Départ le vendredi après-midi de Paris Gare du Nord. Après seulement 1h22 de Thallys (TGV), nous voici de l'autre côté de la frontière. Incroyable, mais vrai. Voici en vrac les choses pratiques, les choses qui sortent de l'ordinaire, et l'itinéraire que nous avons suivi pendant 2 jours.

Première impression sur Bruxelles : à la gare où l'on arrive, il y a des marchands de gaufres au chocolat partout, et ça sent super bon, et ce même dans la rue. Sinon Bruxelles est une ville très charmante, qui ressemble beaucoup à Paris (ou aux villes françaises de la moitié nord), pas de dépaysement donc. Mais peut être une plus grande impression de propre ou de sécurité.
L'autre truc bien c'est que le centre de Bruxelles est tout petit, on peut tout faire à pieds !! En fait il y a une grande rue (place de Brouckère) et c'est autour de cet endroit que sont concentrées les attractions et les petits restaurants.
Pour ce qui est des inconvénients, vous allez sans doute être déçus, mais les belges ne parlent pas avec l'accent belge, une fois !

Pour ce qui est des visites, le premier jour (vendredi soir) on s'est baladés sur la rue principale, puis on a vu diverses choses (le palais royal, un parc, l'hôtel Ravenstein...) et on est tombés sur un endroit qui vaut le coup la nuit (et aussi le jour) grâce à l'éclairage : du haut d'une place, on voyait le pavillon chinois, et au loin la cathédrale de la grande place.

place de bruxelles

On s'est ensuite baladés sur la grande place (vraiment magnifique) pour y manger une gauffre, qui nous narguaient depuis un petit peu de temps déjà ! :D

Pour les autres choses marrantes dans Bruxelles, citons entre autres que les noms de rues sont tous donnés en français et en belge, que certaines rues ont aussi un deuxième nom (non officiel) emprunté à la BD (ex : la rue Tintin / Tintin straat), et aussi que le nom des rues n'est pas comme à Paris à la gloire de quelqu'un, mais qu'il est très souvent plus commun. Ex : rue des pierres, rue du boucher, rue du marché aux herbes, rue du bois sauvage, ...)

Le samedi, on a été à l'office du tourisme pour se renseigner. Il ne sont pas vraiment accueillants là bas... On a été au musée de la bande dessinée, vraiment trop pourri (il y a aussi un autre musée, appelé Centre de la bande dessinée qui vaut le coup) : quelques BD à feuilleter, et les anciennes BD sont toutes en belge (illisible pour quelqu'un qui n'a jamais fait d'allemand ni de belge).
On a ensuite marché vers la Monnaie (juste un joli théâtre), sur la grande place, puis vers le Manneken Pis (しょうべんこぞ ai-je appris de source sûre) que l'on n'avait pas trouvé la veille. Chose étonnante il n'est pas sur la grande place ni même pas loin. On est ensuite allés voir les Sablons et la place du jeu de Paume (ou de Balle). En fait il s'agit plus d'une balade que d'autre chose puisqu'il n'y a rien aux Sablons, et qu'en cherchant la place du jeu de paume, on a demandé à 3 personnes où elle était, et personne ne savait. Et en fait on était dessus. Bref personne ne la connait et c'est normal, je ne sais pas pourquoi des gens sur internet disaient d'y aller. Et puis on n'est plus franchement dans des beaux quartiers.

Autre chose rigolote dans Bruxelles, il y a certaines façades d'immeubles entièrement décorées avec des images de bande dessinées !

L'après midi on a été à l'Atomium, qui n'est pas dans le centre de Bruxelles. C'est une belle structure, mais ça fait beaucoup de chemin pour rien, et dedans il y a une exposition sur l'environnement. On a préféré aller à Mini Europe (à 100m de l'atomium) qui était vraiment pas mal : c'est une exposition où il y a des maquettes de lieux connus ou à connaître sur tous les pays de l'Europe (une maquette = 5 m de large sur 1m de haut environ), et ça occupe facilement 2 heures de notre temps. Pas loin de là il y a aussi le "domaine Laeken". C'est des bois avec le château de campagne du roi (il en a un autre 3 km plus loin au centre de Bruxelles) et aussi des serres. On n'a pas pu les visiter parce qu'on a mal géré notre temps mais il parait qu'elles sont très belles.

Pour ce qui est des restaurants à Bruxelles, il faut se méfier. Ça a l'air moins cher qu'en France, mais ici l'eau n'est pas gratuite. Dans un restaurant le samedi on nous a fait payer l'eau. On a trouvé ça bizarre et cher (2€ la bouteille de 20 cl = 1 verre d'eau). Le dimanche avec Kunié on a pris 2 cocktails dans un restaurant (on est pas des radins, on aime se faire plaisir), et quand on les a fini on a demandé de l'eau (on est un peu des radins quand même, on a un budget à tenir :D). Et le serveur nous a dit que l'eau c'est payant. Il m'a dit "En Belgique, on appelle ça le commerce !", en se moquant de nous et en nous prenant pour des radins, alors qu'on avait quand même pris des cocktails. Bref, pour faire fonctionner le "commerce", on a mangé sec, sans boissons, et on est allés se payer des cocas et des glaces dans le commerce d'à côté, Quick.

Le dimanche, on a visité la place du Cinquantenaire. Il y a un bâtiment en arc de cercle vraiment immense, le musée de l'automobile et celui de la guerre. Après on a été au "quai des briques". En fait on ne l'a pas trouvé, mais on a marché un peu le long des quais, à l'ouest du centre ville, puis on est remontés vers Sainte Catherine. Après être allés au Centre de la bande dessinée (vraiment plus sympa que l'autre bicoque) où on a passé 2 bonnes heures, on est allés au musée du chocolat, et après on a fait un tour guidé en bus pour repasser rapidement devant tout ce qu'on avait pu voir, avec les commentaires en plus.

Pour finir, j'avais des billets pour le train 20h15 -> 21h30, mais comme il fait nuit à 6h fin octobre et qu'on avait tout vu, on était à la gare à 18h. Et le gars n'a pas voulu qu'on monte dans le train de 18h15, parce qu'on avait des billets pas chers qui interdisent de prendre un train plus tôt. Mais comme les billets plus chers c'est 70 euros de plus que les billets pas chers, on a attendu 2 heures.

Conclusion de tout ça : Bruxelles c'est sympa, il y a une bonne ambiance et la ville est petite donc rapide et facile à visiter. Les quartiers sont jolis, les immeubles en pierre de taille comme à Paris, mais c'est souvent tout ce qu'il y a à voir. En gros on marche dans la ville vers une chose "connue", on arrive devant et on fait "ah ok", et on va vers la prochaine. Une jolie balade quoi. A moins que vous n'aimiez passer 2 heures à contempler une cathédrale, il vous faudra aller dans les musées pour ne pas vous ennuyer.

Pour se déplacer dans Bruxelles : le métro ou le vélo ou à pinces. On a opté pour un carnet de 10 tickets de métro chacun. On composte son ticket dans des petites boîtes oranges, situées à 30 cm du sol, et il n'y a en général que 2 boîtes pour toute une station. C'est peu, et on n'a repéré les boîtes que le samedi (et donc triché sans faire exprès). Il n'y avait aucun portique ni tourniquet, à l'entrée comme à la sortie.
Le métro est comme à Paris, rapide et efficace, en un poil plus propre mais les directions sont souvent mal indiquées, et il nous est souvent arrivés d'être sur le mauvais quai. Il y a aussi des panneaux lumineux, comme pour le RER en France ; mais attention ! Pour le RER, les points lumineux indiquent là où le RER va s'arrêter. Alors là on pensait que c'était pareil, mais quand on a vu les points bouger, on s'est redemandés. En fait, sur chaque quai il y a un panneau avec les stations de la ligne, et un point lumineux là où il y a un métro (pour savoir à combien de stations est le métro le plus proche). Un peu déroutant au début mais marrant.

Pour ce qui est de louer un vélo, rien de plus pratique. C'est 1.50 € pour s'acheter une carte à la journée, puis il y a un tarif horaire, sachant que 30 minutes c'est gratuit. Chouette, on va pouvoir faire 30 minutes, poser les vélos et en reprendre d'autres et ainsi de suite. En fait on ne peut pas : peut être qu'il faut 15 minutes d'attente (ou qqchose comme ça) pour ne pas qu'on triche. On s'est aussi fait avoir parce qu'on a pris des vélos, on en a fait 20 minutes, puis on voulait les reposer, et à la borne qu'on a vu il ne restait qu'une place (pour 2 vélos)... Il a fallu courir pour en trouver une autre libre, pas marrant quand on ne connaît pas la ville. Finalement, on a posé les vélos et fait du métro, et on a repris les vélos juste une autre fois pour rentabiliser, mais comme il faut toujours marcher pour aller vers des parkings à vélos et se diriger vers un autre parking à vélos, finalement on allait presque plus vite à pieds.

Pour ce qui est de l'hôtel, j'avais été sur un site de comparateur de prix d'hôtels. J'en ai pris un à 80€ la nuit pour deux personnes, petit-déjeuner inclus. En prenant le deuxième moins cher (le moins cher n'ayant que des mauvaises remarques et étant à 65). Et surprise, l'hôtel était un 4 étoiles !!! La chambre faisait bien 30 mètres carrés, et on a eu un super petit déjeuner avec œufs, bacon, petits pains au chocolat... L'hôtel se situait en face du parlement européen. Je ne sais pas si on peut y rentrer, mais de l'extérieur les bâtiments politiques de Bruxelles sont souvent en verre, comme les immeubles de la Défense. Joli et moderne quand c'est en plein milieu de choses en pierres, mais sans plus.

Le coup de cœur final va à la grande place, qu'on a trouvée vraiment magnifique, avec son église, son hôtel de ville, ... Et pourtant je ne suis pas un fan d'architecture.

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.