Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



Bruce Willis, on a besoin de toi !
Pétition écologique : l'affaire du siècle 27 Décembre 2018

Bruce Willis vient d'être mandaté par la Nasa pour sauver la Terre. Sa mission : l'éloigner de 100 km de plus du soleil. S'il réussit, la température retournera à la normale. Le monde entier, amassé devant des écrans géants retient son souffle. Les réacteurs de la fusée vont ils être assez puissants pour pousser la Terre ?

armageddon

Et non c'est une blague. Bruce Willis est à la retraite et la Nasa a comme projet d'aller sur Mars parce qu'il y a des minerais précieux. Notre planète a t'elle une chance ? Peut être, peut être pas. Mais depuis jeudi une pétition sur le climat fait grand bruit puisqu'elle a déjà recueilli près de 2 millions de signatures. Subtilement intitulée "l'affaire du siècle", vous pouvez (devez !) la signer ici.

Cette pétition a fait suffisament de bruit pour passer au journal de 20h. Entre autres sujets traités ce soir là :

Une journée rien de plus normale, donc. Le présentateur aura aussi rappelé entre deux blagues carambar que la COP21 avait pour objectif de limiter la hausse des températures à 2 degrés pour 2100 mais qu'on les atteindra en 2030.

La banquise va fondre en 2030 au lieu de 2100. Et sinon le PSG vient de battre Bordeaux.

Présentateurs du JT

C'est la n-ième pétition de ce type que je signe mais je me dis que cette fois peut-être... Avec 60 mille personnes dans les rues les gilets jaunes ont pu obtenir une hausse du smic.
J'aimerais voir autant d'énergie à défendre notre planète que notre bout de gras.
J'aimerais qu'on arrête de changer de téléphone ou de vêtements chaque année.
J'aimerais qu'on arrête les emballages.
J'aimerais beaucoup de choses qui me semblent simples, parce que simplement j'aimerais vivre.

Sur ces bonnes paroles je viens de donner 10 euros par mois à Reporterre et je vous enjoins à choisir votre ONG préférée (WWF, GreenPeace, ...) et faire un geste. Bruce Willis sommeille en chacun de nous.

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.