Site Perso de

Thomas JANNAUD

Des actualités personnelles sous un style impersonnel, et inversement.



Anniversaire de Caro
La flambée japonaise, vous connaissez ? 16 Août 2009

Ce mois-ci, Caro et Jacques sont venus, on s'est bien amusés. Le point fort du séjour a sans doute été l'anniversaire de Caroline : on est allés manger dans un resto italien, parce que manger japonais tous les jours ça finit par lasser. Joli cadre, clients parlant doucement, ambiance feutrée, cuivres pendus... oulala on espère que c'est pas trop cher. Heureusement, tout est à 7 euros sur la carte.
La serveuse nous dit que les portions sont petites et que le mieux est de partager. Alors on est fous et comme c'est pas tous les jours son anniversaire, on se commande 6 plats, mais on a un peu peur que la serveuse ne comprenne pas très bien et nous prenne 6 plats chacun au lieu de 6 pour trois, à partager.

Le premier arrive, on a trois assiettes chacun. Je vérife auprès de la serveuse et je lui dit qu'on a commandé 6 choses, mais 1 pour trois à chaque fois. La serveuse dit que c'est normal, elle a partagé le plat en trois. Dans l'assiette : deux rondelles de tomate et une tranchette de mozzarella. Ok, si on n'avait pas partagé on aurait eu 6 rondelles de tomates et 3 de mozza pour 7~8 euros. Pourquoi pas.

Les plats s'enchaînent, on a trouvé le resto idéal : pas très cher et on aura goûté à des mets succulents et variés. Parfait.

Et au moment de payer... patatra... 19000 yens à partager en trois, soit taratatatata.... 45 euros chacun ! Ouille, là ça fait mal. Ça vient taper dans un budget bien entamé par les semaines passées. A ce moment là une amie japonaise nous rejoint et fait le lien pour nous. La serveuse lui explique qu'elle a comprit un de chaque pour nous trois au lieu de 1 pour 3 pour chaque plat. J'ai vraiment besoin de cours de japonais. Ou alors elle a fait semblant de pas cmprendre pour tripler la note... On négocie, on crie, on hurle au scandale, on pleure, on met le couteau sous la gorge de la serveuse, on tape du poing sur la table, on sanglote... le chef arrive, s'émeut et nous fait 2000 yens de ristourne. Plus que 40 euros par personne.

Pour ne pas se démoraliser, on va dans un bar. C'est à la japonaise alors on a une petite télé sur la table où l'on peut commander, voir ce que ça coûte pour l'instant, ... On se prend 4 consos, c'est seulement 4 euros. Le serveur nous les apporte avec des pistaches.
On clique sur la télé et la facture s'élève à... 4000 yens au lieu 4*400 = 1600 yens. Et on voit que sur la télé ils nous ont compté les pistaches et le droit de s'asseoir. Le tout pour plus cher que les consos.
C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase, on redonne les pistaches au serveur sans y avoir touché. Non mais il y en a marre de payer à tout bout de champ dans ce pays !!

Pour économiser, Jacques et moi avons décidé de ne pas offrir de cadeau à Caroline. Il ne faut pas déconner.

À lire aussi :
Laissez un commentaire !

Pas besoin de vous connecter, commencez à taper votre nom et une case "invité" apparaîtra.